Définition + Histoire + Règles (Première partie)

Bonjour à toutes et à tous,

Il est temps de passer aux choses un peu plus sérieuses.
Vous trouverez ci-dessous des éléments supplémentaires à la compréhension du monde de Rokugan grâce à une petite définition des mots difficiles utilisés dans les différentes fiches de personnage. Egalement une définition plus complète de ce qu’est une cour d’hiver.

Ensuite vous trouverez le détail de l’histoire, avant le début de la Murder Party.

Enfin, vous aurez des éléments concernant le jeu (oui car c’est un jeu de rôle), qui vous seront très utlies pour votre préparation.

Définition + Histoire + Règles (Première partie) 148256_189750313_femme_kimono_h164624_l

[DEFINITIONS]

Cour d’Hiver :
.
Une Cour d’Hiver est une cour que chaque Daïmyo organise. Ce dernier choisit ses invités et profite de l’hiver, où la guerre est impossible, pour trouver alliés et faveurs, et éventuellement se débarasser d’un ennemi. La cour est le moment où les Clans et les différentes familles nobles signent des accords commerciaux, des alliances, des traités de paix, et même des déclarations de guerre. En fait, c’est l’endroit où les Clans règlent leurs différents en remplaçant les effusions de sang par des mots, qui peuvent affecter l’existence de milliers de personnes.
Autant dire que l’arme du courtisan est la parole. Il ne s’agit pas de baratin, mais bien de mots soigneusement choisis. Et tout le monde est tellement attentif à ce qu’il se dit, qu’un simple mot de travers ou la moindre erreur de jugement peut prendre des dimensions dramatiques (le plus souvent un duel, parfois une guerre).

Bushi : (Prononcez « Bouchi ») Signifie Guerrier. Les Bushis étaient les guerriers en charge de la protection des clans.

Bushido : (Prononcez « Bouchido ») Signifie La Voie du Guerrier. Ce sont les principes moraux qui guident les samuraïs japonais, mettant en avant notamment la Loyauté et l’Honneur.

Daimyo : (Prononcez « Daïmio ») Titre de noblesse. Ils sont les plus puissants gouverneurs féodaux. Il peut y avoir plusieurs Daimyo dans un clan, mais seul l’un d’entre eux est le seigneur du clan. Exemple : Mirumoto Ukira est le Daimyo de Mirumoto Shiryu, mais n’est pas le dirigeant du clan du Dragon (qui est Mirumoto Hitomi).

Daisho : (Prononcez « Daïcho ») C’est le nom donné aux deux armes portées par les samuraïs, le Katana et le Wakizashi. Seuls les samuraïs sont autorisés à porter un daisho, vu que c’est aussi un symbole de leur rang.

Katana : C’est un sabre de plus de 60cm. Il est porté à la ceinture, le tranchant tourné vers le haut (vers le bas dans le cas d’un cavalier).

Wakizashi : (Prononcez « Wakizachi ») C’est un sabre japonais dont la taille est comprise entre 30 et 60cm. Il est l’arme utilisée lors d’un Seppuku.

Seppuku : (Prononcez « Sépoukou ») Signifie Coupure au Ventre. C’est une forme de suicide rituel masculin par éventration. Connu aussi sous le nom d’Hara-Kiri. C’est une façon de se repentir d’une faute impardonnable, commise volontairement ou pas accident. Il sert aussi à laver son honneur et celui de son clan. Les femmes pratiquent le Jigai (prononcez « djigaï »), suicide rituel féminin lors duquel la femme se tranche la gorge à l’aide d’un poignard.

Gempukku : (Prononcez « Guémepoukou ») Signifie Cérémonie de la Majorité. Cérémonie durant laquelle les jeunes reçoivent des présents de passage à l’âge adulte (notamment des vêtements) et changent aussi de nom pour prendre celui de leur école (Par exemple Kakita Noritoshi a fait l’école de duéliste Kakita).
Kamis : Ce sont des esprits célestes ayant des pouvoirs, mais n’étant pas tout-puissants, et aussi des esprits terrestres dispensant des bénédictions ou des sanctions aux gens sur terre. il y aurait donc en réalité une infinité de kamis, un pour chaque chose qui existe.

Oni : Démon

Sensei : (Prononcez « Sénesséï ») Maître

Shugenja : (Prononcez « Chouguéneja ») Lanceur de sorts divins qui se met en harmonie avec les éléments et focalise son pouvoir à travers son corps pour produire des effets magiques.

Tetsubo : (Prononcez « Tétsoubo ») C’est un baton au bout pointu ou arrondi qui sert d’arme contondante aux samuraïs.

Samuraïko : Femme samuraï

Heimin : (Prononcez « Héïmine ») Signifie demi-homme. Les Heimins désignent tous les gens non-nobles. Ils représentent les fermiers, les artisans et les marchands.

Ronin : (Prononcez « Ronine ») C’est un samuraï sans maître, excommunié de son clan. Ils vivent souvent dans un environnement modeste. Leur but varie de l’un à l’autre.

Maho-Tsukaï : (Prononcez « Maho Tsoukaï ») Utilisateurs de la magie du sang. Cette forme de magie est détestée.

Saia : Extrémité du fourreau des sabres du Daisho

Mon : (Prononcez « Mone ») Emblème.

Hai : (Prononcez « Haïe ») Signifie Oui.

L’étiquette :
-san : (Prononcez « -sane ») équivalent de monsieur, madame, mademoiselle. C’est le plus couramment utilisé. C’est la forme de politesse commune.

-sama : Employé envers quelqu’un de très respecté, ou envers une personne de rang bien supérieur au sien.

-dono : Equivalent français de « monseigneur ». Dans notre Murder, Doji Shizue est la seule à prétendre au terme -dono.

-kun : (Prononcez « Koune ») D’une personne adulte envers un jeune homme ou garçon que l’on connait. Il peut aussi avoir un sens affectif, toujours employé envers un homme.

-chan : (Prononcez « Tchane ») D’une personne adulte envers une jeune femme ou fille que l’on connait. Il peut aussi avoir un sens affectif, toujours employé envers une femme.

todaiji119

[HISTOIRE]

Hier : Les différentes délégations entament la dernière partie de leur voyage, escortés par des gardes Doji. Hormis les deux samouraïs du Crabe, ils ont tous campé à bonne distance du palais, mais assez près pour arriver rapidement à destination. Elles arrivent une à une au palais dans la matinée. A 11h, la délégation du Crabe n’étant toujours pas arrivée, Doji Shizue décide néanmoins de débuter les festivités du premier jour. Hida Yakamo et Yasuki Jinn-Kuen arrivent sur les lieux vers 17h, fatigués par leur dernière journée de voyage. Ils s’installent immédiatement, et prennent le temps de se laver avant de rejoindre les invités (ce qui constitue un accroc mineur à la politesse). Doji Shizue leur fait parvenir des kimonos neufs provenant de la blanchisserie du palais, pour pouvoir se changer. Le repas à lieu à 18h30, puis vers 20h un groupe de moines, assistés de Doji Shizue, effectuent une cérémonie du thé avec tous les invités, afin de leur souhaiter la bienvenue. A la fin de la cérémonie, vers 21h30, les invités vont immédiatement se coucher.

Aujourd’hui, 07h30 : Tous les invités, sauf Hida Yakamo et Isawa Natsune, sont réunis dans la grande salle du palais Doji. Les deux femmes de chambre affectées à chaque invité retournent les réveiller et reviennent blêmes chuchoter quelque chose à Shizue. Celle-ci annonce que le fils du daimyo du Crabe a été égorgé. De plus Isawa Natsune a été poignardé. Elle présente ses excuses pour l’affront fait à ces clans, et jure que le ou les assassins seront retrouvés.

Jinn-Kuen, les traits tirés par la fatigue, annonce qu’elle repartira dès que possible avec le corps de Yakamo, avant que la neige ne rende les cols menant à Kyuden Hida impraticables. A priori, elle pourra repartir dès l’après midi.

Shizue ordonne que les gardes patrouillent les jardins, et double la garde sur les remparts. Puis elle demande à ce que tous les invités soient réunis au palais. Du fait que l’affaire peut dégénérer en affrontement direct entre la Grue et le Crabe, Doji Shizue demande à Bayushi Norachai d’assumer ses fonctions de magistrat et de mener l’enquête. Akodo Koun proteste vigoureusement, arguant qu’on ne peut faire confiance à un Scorpion. Shizue désigne alors les jeunes assistants de chaque délégation et leur demande de collaborer au mieux avec Norachai. Seule Yasuki Jinn-Kuen décline l’offre, devant préparer son retour. Asako Misao, Ikoma Sakura, Kakita Noritoshi, Mirumoto Shiryu et Iuchi Daiyu seront donc les assistants du magistrat d’Émeraude.

La murder peut véritablement commencer…

felipegaona-shugenja

[ELEMENTS DE JEU]

Les Logements :

Les participants mineurs (dont un bon nombre de courtisans), ont été installés dans les annexes du palais. Seuls les invités principaux (deux personnes par clan) ont leurs quartiers dans le palais. Les logements sont tous bâtis sur un modèle identique : une grande pièce est séparée par une cloison de papier de riz pour constituer deux chambres, chacune ayant une porte menant à l’intérieur du palais, l’autre vers une petite antichambre menant au balcon donnant sur les jardins du palais.

Les Présents :

Il est de tradition que chaque délégation de clan offre un présent à l’hôte de la cour d’hiver. Cette remise a généralement lieu le lendemain matin de l’arrivée de tous sur les lieux.
En retour, le clan hôte offre à chacun un présent peu avant la fin de l’hiver, pour lui signifier ses remerciements et encouragements pour l’année à venir.
Bien souvent, les présents sont lourds de signification, plus ou moins dissimulée…

(Les présents seront détaillés sur les fiches de personnages)

La Charte du Magistrat d’Emeraude :

Les magistrats d’émeraude sont les agents de la justice de l’empire et mettent leur loyauté envers l’empire avant leur loyauté envers leur clan.

En dehors de ce qui touche aux impôts, aux papiers de voyage et aux levées de troupes, voici la charte suivie par Norachai et ses nouveaux apprentis magistrats dans leur enquête :

Juridiction
· Crimes contre l’Empereur, sa famille et ses descendants
· Crimes contre la nation
· Incursion et corruption de l’Outremonde
· Pactes avec des créatures de l’Outremonde
· Désordres civils ou hors-la-loi comme les Kolats et Prophètes de Sang.

Devoirs
· Faire respecter la loi impériale
· Faire un rapport régulier au Champion d’Emeraude
· Notifier les crimes hors de sa juridiction
· Sur requête du gouverneur local (Shizue ), lui faire un rapport sur l’état d’avancement des enquêtes.
· Sur requête, protéger les dignitaires en visite
· Notifier les accusations contre une personne à sa famille

Restrictions
· Ne doit pas régler des problèmes mineurs
· Ne doit pas accepter de don ou d’argent

Droits
· Droit de question sur des personnes d’un niveau social inférieur. Les personnes les plus hautes dans la hiérarchie ne seront contraintes au droit de question que sur présentation d’un “ordre d’apparence”. Ce droit de question autorise la fouille du domicile du suspect en sa présence.
· Ecrire des ordres d’apparence (l’ordre d’apparence permet de questionner une personne de rang social supérieur au magistrat). Il est nécessaire de détailler le crime et les présomptions reposant sur le suspect, de signer puis le faire signer par le Champion d’Emeraude Doji Satsume, absent), le gouverneur local (Doji Shizue ) ou le chef des magistrats locaux (qui se trouve être Doji Satsume, absent). L’ordre d’apparence autorise la fouille du domicile du suspect en sa présence.
· Droit de sentence sur confessions écrites ou transcrites. Les sentences possibles sont les suivantes : décapitation pour les samouraïs, pendaison pour les étas, emprisonnement de 3 mois maximum, bastonnade publique, arrestation, amende (remise au Champion d’Emeraude).

Perdre la face :

Lorsque vous interpellez une personne sans appliquer la règle d’étiquette, votre interlocuteur ou tout autre témoin peut mettre en cause votre honneur. Vous devrez alors vous excuser, sinon votre interlocuteur pourra prendre cela pour une insulte.

Lorsqu’une personne montre trop ses sentiments (haine, passion, amour, joie), vous êtes en droit de mettre en cause son honneur. Cependant, comme votre honneur vous commande de faire comme si vous n’aviez pas remarqué cette incartade, le fait de mettre en cause son honneur permet à toute personne présente d’en faire autant avec vous ( !).

Accuser publiquement (et ce même si vous avez des preuves concrètes de sa culpabilité) un personnage de niveau social supérieur (cf. les personnages) met en cause votre honneur. Vous devrez alors vous excuser. Si vous ne le faites pas, ou que vos excuses ne sont pas acceptées, cela sera considéré comme une insulte.

Une personne insultée perdra la face si elle ne réagit pas en obtenant des excuses, ou en demandant réparation par un duel. Inutile de dire qu’une personne ne sachant pas se battre et n’ayant pas de champion devra faire profil bas…

Un personnage ayant perdu la face est déshonoré, il ne peut engager la discussion avec quiconque pour le reste de la murder (il peut être accosté par les autres de manière normale). Bien entendu, il aura pour nouvel objectif prioritaire de laver son honneur par des actions d’éclat ou par la preuve de son innocence. La personne l’ayant déshonorée pourra par un petit discours en public laver son honneur, ce qui peut faire l’objet de tractations.

samurai_ronin_by_svendesigns-d31y6j4

Et enfin je vous remets le diagramme des personnages, un peu corrigé et plus lisible :

diagramme-personnages-300x129

(cliquez pour agrandir)

4 commentaires à “Définition + Histoire + Règles (Première partie)”


  1. 0 Iuchi Daiyu 14 mar 2013 à 18 h 03 min

    Les Logements :

    Les participants mineurs (dont un bon nombre de courtisans), ont été installés dans les annexes du palais. Seuls les invités principaux (deux personnes par clan) ont leurs quartiers dans le palais. Les logements sont tous bâtis sur un modèle identique : une grande pièce est séparée par une cloison de papier de riz pour constituer deux chambres, chacune ayant une porte menant à l’intérieur du palais, l’autre vers une petite antichambre menant au balcon donnant sur les jardins du palais.

    ça va vraiment être comme ça ?

    Répondre

  2. 1 temptehivernale 15 mar 2013 à 0 h 48 min

    Evidemment :) On fait amener un palais depuis le japon. On reçoit les pièces une par une en colissimo

    Dernière publication sur Temptehivernale : L'habillement traditionnnel au Japon

    Répondre

    • 2 Ide Sama 15 mar 2013 à 9 h 38 min

      Hâte de voir ce palais en kit !!!
      Je veux une salle de bain privée dans ma chambre et un coin canapé svp.

      Merci « Tempte (lol) Hivernale »
      On t’appelera comment à la murder? Tempte Ouse ou Tempte Kun? :o )

      Répondre

  3. 3 temptehivernale 15 mar 2013 à 12 h 41 min

    Sylv-dono me parait bien :)

    Dernière publication sur Temptehivernale : L'habillement traditionnnel au Japon

    Répondre

Laisser un commentaire


En route vers la Cours d’Hiver

mars 2013
L Ma Me J V S D
    avr »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Joyeux Joueurs |
Nuirefgas |
R4icard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejeudefille
| Wowgoldhot
| Freehacks